Accéder au contenu principal

L'allaitement : Mon expérience extraordinaire

Coucou,
Je vous parle aujourd'hui de l'allaitement et plus précisément de mon expérience.
Être mère, c'est la plus belle chose qui puisse nous arriver. Dès le départ on veut donner le meilleur pour son enfant c'est pour ça que j'ai choisi d'allaiter mon enfant.
Attention, je ne dénigre absolument pas les mamans qui n'allaitent pas. Chacun est libre de choisir ce qu'il désire.
Je n'ai pas réfléchi en fait pour moi je devais l'allaiter, lui donner le meilleur, quelque chose de naturel.
L'organisme Mondial de la Santé recommande un allaitement exclusif jusqu'à 6 mois et pouvant continuer après la diversification jusqu'à 2 ans et plus.
Je ne vous cache pas qu'allaiter peut être dur, il faut s'organiser, tenir le coup et surtout être patiente. Ah ça, oui !!! Être patiente, être à la disposition de bébé (surtout au début) mais c'est quelque chose de tellement fabuleux.

Tout à commencé en salle d'accouchement (article de l'accouchement > ICI), après sa naissance les sages femmes m'ont posé ma petite princesse sur moi en peau à peau. Elle a trouvé seule le chemin vers mon sein en se faufilant et c'est là qu'à débuté notre grande histoire d'allaitement. C'était incroyable, si naturel ! Au début ça m'a fait vraiment bizarre, je me suis même demandée si j'allais supporter ça bien longtemps ! Je sentais un petit tiraillement, une vive douleur... Petit à petit, je me suis habituée je n'avais plus mal et très régulièrement je lui donné le sein jour et nuit.
J'étais "KO", à bout mais je voulais donner le meilleur à ma fille alors j'ai pris sur moi et c'était merveilleux. Donner son lait et voir son enfant se régaler et s'apaiser après une bonne tétée c'est tellement satisfaisant
Au delà du naturel c'est tellement plus simple que d'aller préparer un biberon en pleine nuit par exemple. Il y a un seul bémol papa n'a pas donné le biberon mais il donnait le bain, s'occupait d'elle à d'autre moment de la journée.
Bébé, quelques minutes après l'accouchement.
Les jours et nuits qui ont suivi bébé a bien compris qu'elle était super bien auprès de maman elle tétait bien souvent c'est se qui m'a provoqué la montée de lait d'ailleurs au 3ème jour.
Ma montée de lait ? Fièvre, lait qui coulait à flot et surtout une poitrine tellement énorme que c'était comme si on venait de me faire une chirurgie esthétique ! J'étais bien heureuse quand ma fille tétait cela me soulageait car à cette période les engorgements commençaient si bébé ne tétait pas régulièrement.

Le lendemain de ma montée de lait je suis rentrée chez moi. J'ai pratiqué le cododo pour me reposer au maximum et c'était beaucoup plus simple avec l'allaitement.
La journée la petite était très collante et ça pendant une assez longue période, c'était un peu difficile mais c'est normal bébé était avec moi, que dis-je, en moi durant 9 mois. Si petit les bébés ont besoin d'être rassurés et au près de leur maman.
J'ai parfois pris pas mal de réflexions venant de l'extérieur : "Encore tu l'allaite ?" "Tu vas mal l'habituer" "laisse la pleurer"...
Je me suis toujours écouté et bébé à dormi dès l'âge de 3 mois dans sa chambre tout en faisant ses nuits. Il ne faut pas se laisser déstabiliser par le regard ou les avis des autres.
Bébé 3 mois, Noël 2016. Son 1er Noël.
Dans notre société l'allaitement n'est pas encore dans les mœurs même si ça commence à venir. Alors, il est important de se soutenir et s'entraider. Rien que le fait de parler fait du bien et c'est encore mieux de se donner des conseils et d'écouter les témoignages des autres pour se dire qu'on est pas seul.
Bébé, 18 mois.
Aujourd'hui bébé à bientôt 2 ans (le 16 septembre) et je l'allaite toujours. Bien-sûr, je l'allaite moins souvent mais j'ai quand même à faire à des critiques et a priori et même encore plus souvent car bébé grandit. C'est assez injuste, est-ce qu'on se permet de dire à un fumeur par exemple d'arrêter de fumer ou à une personne qui boit de l'alcool d'arrêter de boire ? Non, cela semble normal... Alors pourquoi on se permet de parler négativement à une maman allaitante qui donne quelque chose de bon pour son enfant ?
Bébé, 20 mois, à mon mariage.
Je suis fière aujourd'hui d'avoir allaité mon enfant et de continuer. Si je devais donner un conseil aux mamans qui ne savent pas si elles doivent allaiter ou non je dirais simplement de s'écouter et de faire se qui leurs semble le mieux pour leurs enfants et pour elles-mêmes.

Cette expérience m'aura faites grandir, voir les choses autrement et surtout elle m'a faite m'affirmer.

N'hésitez pas à partager mon article, à aimer ma page FB : Bien-être&santéandco ou à me laisser un petit com'. 😊

Et-vous, dites moi tout. Avez-vous allaité votre enfant ? Jusqu'à quel âge ?
Coralie

Commentaires

)